Le Kobido, l’art du massage du visage.

Cet art traditionnel japonais aux bienfaits multiples pour le visage est pratiqué en France par des praticiens et praticiennes ayant suivi une formation très pointue.

L’origine du Kobido

On doit remonter en Chine au temps de l’Empereur Jaune (2700 avant JC) où la seule forme de massage qui existait était l’Amma (ou anma) littéralement « calmer avec les mains » . Cette technique est enregistrée dans le Huangdi Neijing, le plus ancien ouvrage de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).

Amna est entré au japon en 562 après JC, a prospéré pendant des siècles pour devenir au XX ème siècle le shiatsu où il fut reconnu en 1955 comme médecine à part entière. Il est apparu en France en 1970.

La naissance du Kobido a lieu en 1472 lorsque deux des meilleurs maitres de l’Amna participent à une compétition au sud du Mont Fuji. Cette démonstration consistait à effectuer des soins du visage avec le Kyoku-te, l’une des 7 catégories de techniques d’Amna basée sur une technique de percussion la main pliée.

Le concours dura plusieurs mois au terme duquel il fut impossible de départager les deux maîtres, ils reconnurent leurs talents réciproques et décidèrent de créer ensemble la maison KOBIDO qui signifie  «la voie traditionnelle de la beauté».

Ils établirent ainsi 48 techniques distinctes de l’Amna. Durant les centaines d’années suivantes, les techniques de la maison Kobido ont été transmises de maître en maître. Aujourd’hui avec le Dr Shogo Mochizuki nous en sommes à la 26e génération.

Le kobido est un art ancien qui est resté essentiellement le même au fil des siècles. Le Dr Shogo Mochizuki précise tout de même que pour rester le soin du visage le plus avancé disponible, le kobido s’adapte au monde et à l’époque qui l’entourent, les techniques originales telles qu’établies par les deux maitres subsistent mais la présentation et la composition des traitements continuent d’être adaptées décennies après décennies. Pour lui la philosophie du Kobido est que la beauté ultime vient d’un équilibre parfait entre la santé physique, émotionnelle et spirituelle.

 

Un éclaircissement sur le mot « kobido »

Il est devenu usuel d’appeler Kobido, une forme de massage du visage ou l’art de ce massage lui-même.

En réalité « Kobido »  est le nom d’une lignée ainsi que le nom de la société du Dr Shogo Mochizuki et n’est pas le nom technique, d’une méthode ou d’un traitement.

« Kobido » est une marque déposée au Japon depuis de nombreuses années comme Shiseido ou Toyota.

 

Le massage Kobido pour qui ?

Le Kobido est idéal pour les personnes fatiguées, déconnectées et/ou celles qui veulent ralentir le processus du vieillissement du visage.

Le Kobido convient tout autant aux femmes qu’aux hommes, de tous les âges.

Pour plus d’efficacité il est recommandé d’être dans la prévention.

Le massage Kobido est également tout à fait possible pour une femme enceinte à partir du 3ème mois.

J’utilise uniquement des huiles végétales bio, et tout particulièrement l’huile de jojoba bien connue pour ses vertus hydratantes, régulatrices de sebum et anti-âge.

 

Combien de séances sont elles nécessaires ?

Cela dépend bien sur du profil de chaque personne mais en général pour une première cure Françoise propose 12 séances sur quatre à six mois.